m
Recent Posts
Connect with:
Thursday / May 23.
HomeTeam ManagementSession de brainstorming : comment booster l’innovation?

Session de brainstorming : comment booster l’innovation?

Si les sessions de brainstorming font assurément partie des techniques d’amélioration de productivité les plus recommandées pour le développement des entreprises, c’est assurément à cause de ce qu’elles permettent de faire émerger des idées ou de débloquer des situations grâce aux capacités intellectuelles de tout un groupe, mieux que n’aurait pu le faire une personne toute seule. En ce sens, le synonyme purement français du terme, remue-méninges, exprime on ne peut mieux cette idée de simulation intellectuelle collective : les failles des réflexions des uns sont comblées par les autres, les trouvailles originales des uns sont peaufinées par les autres, dressant ainsi le lit à une créativité unique, à l’innovation. Cette dernière, pionnière des plus grandes évolutions, peut faire d’une entreprise quelconque un leader de son secteur, et d’un groupe en chute libre, une structure florissante. Alors, en entreprise, comment booster l’innovation grâce aux sessions de brainstorming ?

Des techniques stimulantes et efficaces

Faire asseoir les employés ou une équipe de production, et faire passer l’information que la séance est réservée à l’identification d’une idée originale et « bankable » ne suffit sans doute pas à créer l’émulation nécessaire. Il faut songer à des techniques susceptibles de conduire à des résultats optimaux.

– Les challenges en « zone d’inconfort »

Chaque participant à la session de brainstorming a sans doute une spécialité ou travaille dans un département donné, se sentant ainsi plus à l’aise avec certains sujets plutôt qu’avec d’autres. Une bonne façon de faire naître la nouveauté serait d’intervertir les rôles : le développeur dans la peau du marketteur, l’expert RH dans le costume du spécialiste des relations extérieures, le designer graphique à la place de l’analyste, etc. Lorsqu’un humain est obligé de quitter sa zone de confort, il est soumis à des challenges qui rendent le cerveau plus productif.

– La complémentarité dans l’inconnu

Suivant le même principe que le jeu littéraire du cadavre exquis, cette méthode consistera à songer à une combinaison originale. Ainsi, chaque participant pourrait écrire une idée sur un bout de papier par rapport à une activité donnée, sans savoir ce qu’ont écrit les autres. Une fois toutes les idées découvertes, l’ensemble du groupe pourra ensuite songer à la façon la plus efficiente de combiner ces idées. Dans la même logique, il est aussi possible de s’appuyer sur un modèle, subdivisé en sections. Tour à tour, les participants énoncent donc chacun une section donnée, sans que le contenu de la précédente section ne soit connu de celui dont c’est le tour. A la fin, une idée purement originale jaillira, grâce à la contribution de tous.

Des conditions propices à la créativité

Pour que le brainstorming puisse déboucher sur une innovation, il est recommandé d’organiser la session dans des conditions auxquelles les participants ne s’attendent pas forcément. Pensez par exemple à planifier un brainstorming lors d’un pique-nique dans un parc, ou encore lors d’une sortie en pleine nature. L’apaisement lié aux circonstances sera idéale pour des résultats de haut niveau. Vous pouvez aussi songer à faire une décoration spéciale dans votre salle de réunion pour l’occasion, ou encore à mettre une musique inédite dédiée à l’occasion.